Coment installer un piano de cuisson dans ma cuisine équipée ?

Ça y est ! Vous avez décidé de changer de cuisine. Compte tenu que vous aimez passer du temps à préparer et tester de nouvelles recettes, que vous appréciez la bonne cuisine bien de chez nous,  alors votre cuisine devra être digne de celle d’un grand chef. 

R2

croustillant_langoustines Golla

                                         Crédit photo, Restaurant Au Bœuf Rouge à Niederschaeffolsheim                                                                                                      “Croustillant de langoustine”                                                                                                                                   www.bœufrouge.com

Votre idée est de remplacer la traditionnelle plaque de cuisson et son four en dessous par un piano de cuisson. Pour trouver les renseignements utiles et voir les offres du marché des pianos de cuissons, vous faites le tour des magasins d’électroménager, à la recherche de la perle rare… 

Qu’est que déjà la définition d’un piano de cuisson ?  On dit piano pour un combiné plaque – four  à partir du moment où il a au moins cinq foyers ( au gaz, vitrocéramique, ou induction) et au minimum deux fours. Certains models ont des options additionnelles ( cuit vapeur, plancha, voir friteuse…). Pour certaines marques haut de gamme les fours peuvent atteindre des températures très élevées allant jusqu’à 300° C de quoi réveiller le chef en vous. 

pianoN°8

pianoN°7                                                                      Piano de cuisson                                                                                                                                            Crédit photo Falcon

Piano de cuisson FALCON KITCHNER 110 CM INOX CHROME                                            Piano de cuisson Falcon Kitchen 110 cm inox – chrome                                                                                                               crédit photo Falcon

Falcon

En juillet 2014, j’ai posé une cuisine digne d’un restaurant, la puissance nécessaire pour alimenter le piano de cuisson était de 2 x 32 A, les clients ont donc étés obligés de revoir la puissance de leur compteur pour pouvoir utiliser pleinement la puissance de leur piano. C’est un model haut de gamme d’une valeur de 11.000 €.

Il faut savoir que les prix des pianos de cuisson vont de 3000 à 25.000 € pour des produits haut de gamme comme Falcon, La Cornue, Lacanche encore fabriqués en partie artisanalement ….

La Cornue N°2                                                            Piano de cuisson La Cornue

pianos-la-cornue

Lacanche-4

                                            Ci-dessus Lacanche- induction, crédit photo Lacanche

                                       Ci-dessous piano Lacanche model bleu, crédit photo Lacanche

Lacanche-Bleu

LacancheN1

bandeau-lacanche

                                                           Ci-dessus, bandeau Lacanche

À partir de 1500 €  pour un produit d’entrée / moyenne  gamme de facture industrielle, Scholtes, Viking…

viking-cuisiniere-gaz-122cm

encart-cuisine-viking

cuisiniere-piano-de-cuisson-smeg-scb92px8                                                           Piano de cuisson SMEG-SCB92PX8

Le plus souvent on trouve les pianos de cuisson avec des dimensions imposantes, 1200 à 2000 mm sont courants, on trouve toutefois depuis quelques temps déjà des dimensions plus adaptées aux cuisines de taille moyenne, la largeur est d’environs 900 mm, voir 700 mm, mais ceux-ci ont plus l’apparence d’une grande gazinière que d’un piano de cuisson.

dimensions piano                                   Dimensions d’un piano de taille moyenne – source SMEG

Puis viens encore le problème du poids, si un model d’entrée de gamme fait à peine une centaine de kilos, les models haut de gamme de facture plus artisanale peuvent atteindre près de 500 kg pour les plus lourds, de quoi en dissuader plus d’un….

Piano de cuisson Les-fourneaux-de-Provence model Diva                                       Piano de cuisson Les fourneaux de Provence model Diva

Les Fabricants ont aussi sortis des models rétros,vintage, etc. On trouve aujourd’hui toute une gamme de coloris….

piano E

 

piano F

 

Picture 1460

 

piano A

piano H

piano C

piano B

                                Pour finir voici ci-dessous,les trois coloris de La cornue 1908

piano D

Après l’acquisition de votre bijoux, vous allez rencontrer un problème de taille. Il s’agit de la hauteur du piano qui est souvent plus bas que les nouvelles normes de hauteur des cuisine équipées.

dimensions piano

                                        Dimensions d’un piano de taille moyenne – source SMEG

Sur le croquis ci-dessus on vois les dimensions d’un piano de cuisson couramment acheté par les particuliers pour donner un air “pro” à leur cuisine. La hauteur du piano jusqu’aux brûleurs  est en moyenne de 875 – 890 mm or la hauteur des plans de travail d’une cuisine équipée se situe entre 900 et 920 mm. Cela veux dire que les brûleurs de votre piano sont environs 30 mm plus bas que les plans de travail.                                                           De ce fait il est théoriquement impossible d’installer votre piano entre deux meubles de cuisine, car à l’utilisation on risque de brûler les plans de travail, au pire mettre le feu à la maison. Si l’on veux poser coûte que coûte  le piano entre les caissons de votre cuisine, il faut le surélever de manière à ce que les brûleurs dépassent de 30 – 40 mm les plans de travail de la cuisine, d’après la notice de montage fournie avec le piano, cela est interdit ! Une solution serais de rabaisser la cuisine de la hauteur nécessaire mais cela n’est possible qu’avec des plinthes en bois et après s’être rassuré si cela est possible avec la marque de cuisine acheté. Si votre cuisine est équipée de plinthes alu il est déconseillé de la rabaisser, dans ce cas vous rencontrerez des soucis avec la fixation des plinthes.

Alors  on y comprend plus rien , trop bas il risque de brûler les plans de travail, et il est interdit de le surélever. Mais pourquoi ? Parce que il y a le risque que le piano tombe de son piedéstale. 

La combinaison d’une cuisine équipée avec un piano de cuisson relève parfois d’un véritable casse tête et pour cause, les deux ne sont pas faciles à associer, au niveau pratique, technique et esthétique. Lors d’une pose de cuisine avec piano de cuisson, je fabrique toujours un piedéstale spécifique de manière à supprimer le risque de toute chute ou glissement du piano en question. Lors de ma prochaine installation, je ferais des photos de mon système. Il fonctionne en toute sécurité pour les utilisateurs et donne une image d’un ensemble parfaitement intégré dans la cuisine équipée.

Un autre point à relever qui en lien avec un piano, c’est la crédence. En effet le piano étant posé entre deux meubles de cuisine, la crédence sera obligatoirement arrêtée de part et d’autre du piano. Et derrière le piano ? Bonne question….. Eh bien, moi sur un chantier où le client à décidé de faire poser un piano je propose de faire une jonction entre les plans de travail avec un reste de plan de travail et si possible avec un chant postformé, ensuite je pose la crédence en continue sur toute la longueur comme s’il n’y avait que des caissons. Il y à une exception à cela c’est quand le piano choisis à des brûleurs au gaz dans ce cas, comme avec une plaque au gaz classique il faut poser derrière une crédence en inox pour éviter tout risque d’incendie. Vous pouvez aussi opter pour une crédence fournie par le fabricant du piano, sur l’image ci-dessous une crédence proposée par SMEG

smeg_store_rez-de-chaussee

                                      Ou encore avec de model de Falcon.

FALCON-Toledo-110-

                                            Ci-dessus : Falcon Toledo 110 – crédit photo Falcon

Pour terminer cet article, je vais finir par le choix de l’énergie, sans conteste le gaz reste la meilleure façon de cuisiner comme un pro, les grands chefs vous le confirmerons. Les nouvelles énergies (vitrocéramique et induction) permettent aussi de faire de la bonne cuisine mais pas avec la même précision que le gaz. Je tiens encore à attirer votre attention sur les plaques à inductions les quelles sont à manipuler avec précaution si vous portez un pacemaker, car les ondes de l’induction peuvent interférer sur ce dernier. 

Voilà, j’espère qu’avec cet article je vous ais apporté un éclaircissement au sujet des pianos de cuisson.

                                             André, 30 janvier 2015

 

        Votre avis m’intéresse, comment avez vous trouvé cet article ? Laissez un commentaire, merci….

 

14 commentaires sur “Coment installer un piano de cuisson dans ma cuisine équipée ?

  1. Bonjour,

    j’ai beaucoup aimé votre article, on voit que vous connaissez bien votre sujet.
    J’ai également le soucis, je souhaite installer un piano Falcon à gaz sur un Ilot central, certain cuisiniste ne veulent pas sur-élevé eux meme le piano car ils ne savent pas comment faire, il nous dise de faire un bati nous meme en beton le soucis c’est que dans 10 ans si nous changeons de piano et que les normes évolue niveau taille notre bati en beton ne sera plus correct.
    Nous nous pensions faire des cales mais nous ne savons pas comment le faire nous même nous avions espoir que le cuisiniste, qui connait normalement sont métier, puisse nous le proposer.
    J’attend avec impatience de voir votre article sur le ré-haussement du piano.
    Bonne continuation.
    Orlane

    1. Bonsoir, Merci de l’intérêt que vous portez à mon blog,
      je me permet de répondre à votre question, oui effectivement les cuisinistes refusent de faire la surélévation d’un piano de cuisson, car c’est tout simplement interdit et stipulé expressément dans la notice de montage ou d’installation du piano et cela pour la simple raison qu’il risque de tomber de ce dernier. J’ai moi-même déjà fabriqué des surélévations car il n’y à pas le chois s’il est posé entre deux meubles de cuisines on risque l’incendie. Vous avez raison de ne pas le faire en béton si un jour vous voulez l’enlever il y aurai trop de travail. Vous pouvez parfaitement le fabriquer en panneau aggloméré hydrofuge de 22 ou 30 mm ou un reste de plan de travail. Vous pouvez vous inspirer de l’article ” la cuisine de Véronique” j’y ais fabriqué un caisson pour l’îlot le principe est le même il faut que le panneau qui supporte le piano repose SUR le socle. Veillez à ce qu’à l’avant le socle soit autant en retrait que les pieds de votre cuisine pour pouvoir passer facilement la plinthe devant. Ensuite n’oubliez pas de prévoir deux petites butées qui retiennent le piano à l’avant et évitent qu’il ne se déplace et tombe du piédestal qui le relève. Vous pouvez toutefois le faire vous même ou un bon bricoleur peut vous faire cela. Gardez aussi à l’esprit que c’est interdit de le surélever donc celui qui le fabrique est responsable en cas d’accident.
      Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année,
      cordialement A. Jung

    2. J’oubliais si vous avez envie faite un petit tour sur ma page Facebook et m’offrir un petit “j’aime”, ça me ferai beaucoup plaisir. Enfin si vous en avez envie bien sûr.
      Bonnes fêtes à vous, cordialement A. jung

  2. bonjour,
    nous avons également pour projet d’acheté un piano de cuisson. Mais ma mère à acheter il y a 10 ans un piano Germania qui lui a fait fondre les meubles de cuisine attenants. Est-ce possible, qu’à l’heure actuelle, un piano puisse bruler nos meuble?
    Merci de votre réponse, Cordialement. C Barbe

    1. Bonjour,
      Merci de votre intérêt que vous portez à mon blog.
      Je viens de lire votre commentaire – question.
      Oui même encore aujourd’hui un piano de cuisson peut vous brûler les caissons atenants.cela provient du fait que la majorité des pianos est plus basse que les meubles de cuisines et de ce fait la chaleur provenantde la cuisson a un impacte direct sur les meubles. Le risque est encore plus important avec un piano au gaz, dans ce cas il est interdit que ce dernier soit plus bas que les meubles. Assurez vous de la hauteur du piano que vous souhaiteoz acheter ainsi que de la hauteur de votre cuisine.
      Si le piano est plus bas vous pouvez fabriquer un piédestal pour le surélever. Si vous devez le faire, prenez toutes les sécurités nécessaires pour que le piano ne puisse glisser et tomber de ce dernier. Attention beaucoup de fabriquants déconseille de surélever un piano, lisez bien la notice d’utilisation fournie avec l’appareil…
      Vous pouvez aussi fabriquer un pare feu avec de l’inox…
      Voilà j’espère avoir répondu à votre question. Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec votre nouveau piano.
      Cordialement A. Jung

  3. Bonjour,

    Admirative de voir à quel point il vous tient à coeur de partager votre savoir faire et aussi votre expertise. Continuez !
    Ce message car je suis curieuse d’en savoir plus au sujet de votre piédestal mentionné dans votre article. Je suis justement confrontée au même problème dans un projet de réfection. Mon conjoint est un homme très grand (plus de 1m95) et nous aurions d’autant plus souhaité surélever la cuisine jusqu’à 92/94 cm. Outre votre solution ingénieuse qu’il me tarde de savoir le détail, qu’est ce que vous conseillez dans ces cas là ?
    D’ailleurs il me semble aussi qu’il est preconisé lorsque le piano est ‘encastré’ de protéger les latérales pour éviter de faire chauffer le mobilier. Nous nous tations pour y poursuivre les plans de travail en granit avec des jambages de part et d’autre du piano, za la fois pour le rendu esthétique et le côté isolant du la matière. On m’a parlé d’ailleurs de ‘feuille/paroi’ dites d’isolation, je ne vois absolument pas à quoi peut correspondre ce produit et reste dubitative.

    Par avance, merci pour vos retours

    1. Bonsoir, je viens de rentrer, j’ai vite survolé votre message. Je le reprendrais et vous donnerais des explications plus précises.
      Je voulais juste m’assurer d’avoir compris les questions que vous me posez:
      1) comment surélever votre cuisine ?
      2) des précisions sur le piedéstale du piano ?
      3) les plans de travail en granit ?
      Je vous répondrais ces prochains jours. Cordialement A. Jung

      1. Bonjour M. Jung,

        Voici mes retour ci-dessous :
        1/ surélever cuisine – oui
        2/ piédestal – oui
        3/ C’est plus précisément l’idée des jambages en granit de part et d’autre du piano pour isoler les meubles de la chaleur, sachant que j’opterai pour le plan de travail en granit + des précisions et votre avis sur les feuilles isolantes autre alternative possible dans ce cas-la.

        Cordialement et un grand merci

        1. Bonsoir, à Vous

          Tout d’abord je vous remercie de l’intérêt que vous portez à mon blog…

          Les nouvelles normes mises en place il y à environs trois – quatre ans font que la hauteur des cuisine est ramenée entre 920 et 950 mm environs. Cela est effectivement encore trop bas pour une personne qui fait
          1 m 95 ou plus.

          Pour surélever la cuisine vous avez deux solutions:
          La première consiste à coller et visser des tasseaux d’épaisseur égale à la hauteur que vous souhaitez relever votre cuisine. Ces tasseaux doivent être assez grand pour recevoir les pieds réglables et soutenir le dessous du caisson mais aussi la côté. ( je vais vous faire une photo dans les prochains jours).

          La seconde, c’est la plus solide mais également la plus compliquée, consiste à fabriquer des châssis que l’on pose de niveau et sur lesquels on installe la cuisine. Cette technique doit être réalisée avec soins.
          Vous pouvez vous faire une idée à quoi cela ressemble en consultant le tout premier article intitulé:
          ” Cuisine de Véronique ”
          Sur cette pose j’ai fabriqué le même type de châssis pour renforcer la stabilité de l’îlot.
          Je tiens à rappeler qu’il est interdit de surélever un piano de cuisson, pour des raisons de sécurité, il faut faire la rehausse du piano de façon totalement sûre et veiller à ce qu’il est impossible que le piano n’en tombe. (voir article faisant référence aux pianos de cuisson).

          Pour les jambage en granit de part et d’autre du piano de cuisson je trouve c’est une excellente idée, je n’y avait moi-même pas pensé, merci d’avoir partagée cela avec les lecteurs.
          En ce qui concerne les feuilles isolantes, ce n’est pas une option à retenir par manque d’esthétique.
          Pour finir il y a une dernière interrogation, les plinthes ? Car si vous surélevez votre cuisine il vous faut obligatoirement des plinthes plus hautes…..Est-ce que le cuisiniste est en mesure de vous fournir de telles plinthes ?
          J’espère avoir répondu à vos questions et me tiens à votre disposition s’il y en a d’autres qui surviennes.
          J’aurais mois aussi une ou deux questions:
          – Quelle marque de cuisine avez vous choisie?
          – La motivation du choix du granit ?
          Et pour la curiosité, vous êtes dans quelle partie de la France ?

          Bonne fin de soirée, cordialement A. Jung

          1. Bonsoir Monsieur Jung,

            – Pour la cuisine nous avons choisi de travailler avec des artisans, des indépendants, à votre image, qui proposent du mobilier de cuisines françaises et italiennes, un des nom me venant en tête est Morel.

            – La motivation du choix du granit ? Nous avons choisi la granit à la fois pour sa praticité et l’esthétique du produit. C’est un produit pérenne qui donne nombre possibilités de couleurs, de choix de textures de plan de travail (poli brillant ou satiné, flammé, cuir par exemple). De plus, j’apprécie le fait de travailler sur les plans de travail directement, sans planche, préparer des pâtons de pâte à même la matière ou de pouvoir y laisser des casseroles chaudes sans avoir à me soucier de ‘chauffer’ le plan. C’est la seule matière qui offre quand même autant d’avantages ! Pour moi qui aime cuisiner, qui aime le contact avec les beaux produits, les ingrédients que je choisi au fil de mes marchés, il m’est important de pouvoir les travailler sur des matières les plus brutes, les moins transformées et qui sont animées d’une âme et d’un savoir-faire artisanal, la main d’un homme, presque ancestral je dirais ; poursuivre le travail honoré par ma propre création culinaire.

            Et pour la curiosité, vous êtes dans quelle partie de la France ? Nous sommes installés dans le bassin lyonnais, dans le Rhône 🙂

            J’attends avec impatience vos prochaines photos et celle de votre piédestale de piano.

            Bien à vous,

  4. Bonsoir André,

    Bel article qui donne des envies si notre cuisine a la taille requise.
    Je me demandais s’il existait également dans le commerce juste la partie haute du piano. Pas une plaque de cuisson classique mais plutôt une table de 100 cm de large sur 10 cm d’épaisseur environ qu’il serai possible de poser sur un élément bas raccourci en hauteur. Les feux serait alors encastré dans le plan de travail avec un entourage inox pour protéger les éléments contigus. Vous saisissez ?
    Continuez de nous faire rêver.
    Michel

    1. Bonjour Michel, merci pour votre commentaire et l’intérêt que vous portez à mon blog.
      Concernant votre question, la seule chose que je sais, c’est qu’il existe des plaques de cuisson grande dimension, de 900 ou 1000 mm, mais cela n’as rien à voir avec un piano de cuisson.
      À bientôt, cordialement A. Jung

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *